About (fr)

The Man Who …… sold the world – David Bowie – rien n’ était plus important que cette chanson. Point de départ, guide, sentiment et atmosphère et cela jusqu’ à aujourd’hui.
La création du projet débute en 2011. Dirk Urbanke (guitare, basse et xylophone), Sal (chant) et Charles (chant) se rencontrent aux trois Frontières (Allemagne / Belgique et Pays-Bas). Une mosaïque musicale sans but fixe commence puis devient peu à peu un vrai groupe. Martin Pott aux claviers (Escape with Romeo) renforce le trio en studio-et plus tard ensuite en concert. Sascha Mans à la basse et à la batterie c’est Meikel Freialdenhoven.
Un an après sa création, le groupe sort en 2012 son premier album «First» chez Rock and Rose Records, produit par B J (Nomad studio). Pour ces chansons soit entraînantes soit mélancoliques en français et en anglais c’est Dirk Urbanke le «responsable». Deux ans plus tard, en 2014, The Man Who publie «lullabies for wintervaults» un album concept à caractère mélancolique.
En 2017 c’ est l’album «electric parfum» qui est réalisé : 9 titres qui se qualifient comme «musique de temps – relax» mais aussi comme voyages à travers la nuit, durant lesquels on peut sans aucun doute entrer dans l’ intimité des voyageurs.
La griffe ADN reste, à côté des voix doublées, de ces arrangements fignolés marquant le style parfois mélancolique parfois dansant ou simplement une ambiance, une atmosphère.